accueil > La phytothérapie

Une médecine qui a traversé les siècles...

Une médecine qui a traversé les siècles...

Les végétaux ont toujours été connus pour leurs propriétés nutritives, mais aussi curatives.

La phytothérapie se confond avec la médecine et les premiers textes écrits sur la médecine par les plantes sont gravés sur des tablettes d’argile datant de la civilisation sumérienne,  4000 ans av. J‑C. Une de ces tablettes cunéiformes sur les bienfaits de la mandragore et de l’opium est conservée par le British Museum.

Durant des milliers d’années, la phytothérapie a constitué la principale source de remèdes contre  les maladies. Elle est encore abondamment utilisée avec succès dans le monde par des millions d’êtres humains pour qui la médecine occidentale reste en grande partie inaccessible.

En Occident, avec l’avènement de la chimie vers la fin du XIXe siècle, la phytothérapie a été reléguée au second plan comme des «remèdes de grand-mère» aux vertus incertaines. Mais la synthèse chimique n’a fait que reproduire imparfaitement les principes actifs contenus dans les plantes  pour en utiliser les propriétés déjà connues.

Les effets secondaires néfastes de certains médicaments de synthèse et la tendance "nature" de ces dernières années font que la phytothérapie connaît un véritable retour en grâce.

La phytothérapie est désormais considérée comme une médecine à part entière grâce notamment  à la découverte de nouvelles propriétés, à l’identification de principes actifs pharmacologiques ainsi qu'à l'absence générale d’effets secondaires des médicaments à base de plantes.

Les formes  thérapeutiques et galéniques actuelles sont sûres et adaptées aux besoins du patient.

La phytothérapie du 21ème siècle allie les traditions avec la rigueur scientifique et la haute technicité garante de qualité et de sécurité pour le patient ainsi que le respect du végétal et de la Nature.