Ananas comosus

Partie utilisée : la tige et le fruit

Ananas

CELLULITE, SURCHARGE PONDÉRALE LOCALISÉE, ENTORSES, FOULURES, OEDÈMES

Histoire

C’est Christophe Colomb qui fit découvrir aux Européens l’Ananas dès 1493. Appelé « nana » par les habitants du nouveau monde il est, semble-t-il, originaire du Brésil. On le connait essentiellement pour sa pulpe savoureuse mais ses vertus médicinales se concentrent dans sa tige.

    L’anti-cellulite

    Riche en bromélaïne (enzyme favorisant la digestion), la tige d’Ananas aide à la digestion des protéines et favorise leur élimination par l’organisme. Il s’agit donc d’une arme redoutable contre l’excès de poids associé à une rétention d’eau ou à un état cellulitique. En effet, en fragmentant les protéines, la bromélaïne décongestionne les tissus et favorise l’évacuation des dépôts graisseux.

    On utilise également les vertus anti-inflammatoires de la bromélaïne pour résorber les œdèmes localisés, liés aux amas graisseux ou aux contusions, fractures, entorses…

    Associations

    LE BON CONSEIL

    Il est conseillé d’associer le konjac qui réduit mécaniquement les apports de graisses pour renforcer la perte de poids à l’Ananas.

    associations possibles

    Curcuma

    Curcuma

    Curcuma longa

    en savoir +
    Reine des prés

    Reine des prés

    Filipendula ulmaria

    en savoir +
    Harpagophytum

    Harpagophytum

    Harpagophytum procumbens

    en savoir +
    Queue de Cerise

    Queue de Cerise

    Prunus cerasus

    en savoir +
    Maté

    Maté

    Ilex paraguariensis

    en savoir +
    Reine des prés

    Reine des prés

    Filipendula ulmaria

    en savoir +
    Curcuma

    Curcuma

    Curcuma longa

    en savoir +
    Resvératrol

    Resvératrol

    en savoir +